fbpx

Qu’est-ce que
l’Ostéopathie Animale ?

Avec plus de 20 millions de chats, chiens et chevaux, la France est le pays d’Europe qui compte le plus d’animaux de compagnie. La question du bien-être animal est centrale et l’ostéopathe animalier a toute sa place pour apporter son expertise et son savoir-faire.

L’Ostéopathie est une médecine naturelle bénéfique pour les animaux.

« L’Ostéopathie est une philosophie, un art et une science. »
Andrew Taylor Still

L’ostéopathie est une médecine manuelle créée en 1874 par A.T. Still aux USA. Par ses manipulations, elle facilite les interactions entre les différents systèmes de l’animal : coeur et vascularisation pulmonaire, nerf phrénique et diaphragme, veine porte et intestins… En effet, le corps de l’animal est considéré comme un ensemble de systèmes indissociables.

Depuis les travaux du Dr Dominique Giniaux dans les années 80, cette thérapeutique ne cesse de croitre. Elle s’appuie sur les capacités naturelles de l’organisme à s’adapter et à s’auto-réguler.

« Trouvez la cause, traitez-là et laissez faire » disait A.T. Still.

Cela souligne la recherche permanente de l’importance du traitement de la cause et non du symptôme. L’animal dispose en lui de toutes les ressources pour s’auto-réguler à condition de lui donner les moyens d’exprimer tout son potentiel.

L’Ostéopathie garantit la santé de l’animal et s’inscrit dans une thérapeutique plurisdisciplinaire dans l’intérêt de celui-ci.

Exemple concret :

« Mon chien a des douleurs aux coussinets, est-ce que l’ostéopathie peut le guérir ? »

Cette douleur aux coussinets peut être locale mais aussi la conséquence de dysfonctions articulaires du membre tout entier.

L’ostéopathe veille à tester chacune de ces articulations à la recherche de la cause. Après l’avoir déterminée, il applique des manipulations spécifiques en vue de traiter la douleur.

L’Ostéopathie bénéficie d’un cadre règlementaire stricte.

Depuis 2017, l’ostéopathie animale peut être exercée par des ostéopathes non vétérinaires « dès lors qu’ils justifient de compétences définies par décret » et « qui sont inscrits sur un liste tenue par l’ordre régional des vétérinaires ».

L’ordre des vétérinaires a donc défini en 2017 le champ de pratiques de l’ostéopathe animalier :

« On entend par « acte d’ostéopathie animale » les manipulations ayant pour seul but de prévenir ou de traiter des troubles fonctionnels du corps de l’animal, à l’exclusion des pathologies organiques qui nécessitent une intervention thérapeutique, médicale, chirurgicale, médicamenteuse ou par agents physiques. Ces manipulations sont musculo-squelettiques et myo-fasciales, exclusivement manuelles et externes. Pour la prise en charge de ces troubles fonctionnels, les personnes réalisant des actes d’ostéopathie animale effectuent des actes de manipulations et mobilisations non instrumentales, directes et indirectes, non forcées. »

Article R.243 du décret n° 2017-572 du 19 avril 2017

Protocole sanitaire

Port du masque obligatoire

Utilisation obligatoire de gel hydroalcoolique

Un seul accompagnant par animal (si possible)

Utilisation maximale de nos espaces extérieurs